Pourquoi le Tyrannosaure est si populaire ?

Pourquoi le Tyrannosaure est si populaire ?

On l’appelle Tyrannosaurus Rex ou, en français, Le Roi des Tyrans. Un nom qui, à lui seul, suffit à à établir sa postérité. Les dinosaures à avoir marqué le sol de cette Terre se comptent en milliers d’espèces et peut-être plus encore. Ceux-ci ont été les maîtres du monde durant 200 millions d’années. Durant cette période cependant, le Tyrannosaure ne fut qu’une étape de l’évolution des prédateurs de son espèce, et pourtant, à ce jour, il reste le dinosaure le plus populaire au monde.
Afin de mieux comprendre ce phénomène, il importe de se renseigner sur ce qu’était le tyrannosaure pour mériter cette réputation mais aussi, à sa représentation culturelle contemporaine.

 

tyrannosaure

Un gabarit imposant

Les premiers dinosaures, apparus il y a de cela 250 millions d’années environ, étaient relativement minuscules. Ceux-ci dépassaient rarement la taille de un mètre et il en va de même pour les ancêtres du Tyrannosaure. Ceux-ci, connus sous le terme de tyrannosauroidera, avoisinaient à peine la taille d’un homme.

L’évolution de cette espèce mit des dizaines de millions d’années avant d’aboutir à cette remarquable machine à tuer qu’était le Tyrannosaure. Son règne, datant d’il y a environ 68 millions d’années, était justifié en premier lieu par sa taille imposante.

La créature dépassait en effet les six mètres de haut et sa longueur, allant de sa gigantesque mâchoire équipée de centaines de dents tranchantes jusqu’à sa queue, atteignait les treize mètres en moyenne. Comme chez la plupart des reptiles, les femelles étaient plus imposantes encore que les mâles pour ce qui concerne la taille.

Très rapide malgré son poids, la vitesse du Tyrannosaure, cependant, n’atteignait pas les 60 kilomètres par heure comme cela a été présenté dans Jurassic Park. Les paléontologues, d’après son ossature et la musculature associée, estiment que sa vitesse de course devait être de 29 kilomètres par heure. Pas assez rapide pour rattraper Usain Bolt, mais amplement suffisant pour chasser la quasi-intégralité des autres dinosaures qui l’entouraient alors.



L’intelligence des Tyrannosaures

C’est la capacité d’une espèce à s’adapter à son environnement et se perfectionner au fil des âges qui justifie qu’elle se renforce de génération en génération. Les ancêtres du Tyrannosaure, dont les premiers spécimens datent d’il y a environ 170 millions d’années, ont su opérer un travail de sélection naturel remarquable.

On estime que leur cervelle, même quand ceux-ci faisaient tout juste la taille d’un cheval, était déjà équivalente à celle d’un tyrannosaure. Ce n’est pas parce qu’ils avaient des dents, une queue puissante et des griffes que les premiers tyrannosauroideras ont pu assurer un règne prospère à leur progéniture lointaine, mais grâce à leur remarquable cervelle.

Celle-ci leur permit d’acquérir des capacités on ne peut plus utiles à un prédateur. En perfectionnant son art de la chasse, il fallut environ 100 millions d’années à l’espèce pour peaufiner ses talents et l’inscrire dans sa génétique. Ainsi, le Tyrannosaure, en plus d’être immense et redoutable physiquement, avait une vue perçante, une ouïe remarquablement aiguisée et un sens de l’odorat qui lui permettait de traquer ses proies comme aucun autre dinosaure à cette époque. Il était le prédateur ultime.

tyrannosaure


Ce n’était pas usurper son rang que de dire de lui qu’il était le roi. Sans aucun prédateur pour le chasser et très peu de concurrents à même de l’égaler à son époque, le Tyrannosaure était le prédateur ultime et incontesté. Le fait que, des millions d’années après, de simples mammifères se souviennent de lui et le consacrent comme nous le faisons, démontre à quel point il a marqué son époque. Nous sommes heureux de l’honorer, mais plus heureux encore de ne jamais avoir eu à vivre avec lui.


Le Tyrannosaure dans la fiction

Dans la littérature, mais plus particulièrement dans les arts graphiques, le Tyrannosaure avait la belle part. Pour autant, il n’était pas clairement identifié comme tel. C’est surtout à compter des années 1970 que le premier engouement de masse pour les dinosaures a commencé à voir le jour.

Ces créatures, autrefois inconnues de tous en dehors des experts, commençaient à se tailler une réputation dans diverses œuvres de fiction. Celles-ci n’avaient alors vocation qu’à produire du divertissement mais permirent parfois de générer une passion pour les dinosaures.

Toutefois, l’imagination comblait largement les trous dès lors où il s’agissait de se représenter à quoi ressemblaient ces créatures. Avec seulement leur ossature à notre disposition, il fallut en effet inventer une apparence à ces monstres des temps anciens. Aussi, c’est davantage la fiction que la science qui, aujourd’hui, aura construit notre imaginaire quand il s’agit de se représenter les dinosaures.

Les prédateurs étaient effectivement privilégiés dans ces fictions. Des monstres géants offrent en effet un parfait prétexte à l’horreur et à l’action. Aussi, la documentation des premières œuvres de fiction populaires porta l’intérêt des artistes sur les plus gros carnivores du règne des dinosaures.

Dans les films anciens, notamment durant les années 1980, le Tyrannosaure était abondamment représenté sans être conscientisé comme tel. Les créateurs avaient choisi un design générique de prédateur. Celui-ci, alors, ressemblant principalement au Tyrannosaure et variait plus ou moins d’une œuvre à l’autre. Ce n’est que par la suite que Le Roi des Tyrans fut réellement mis sur le devant de la scène pour ce qu’il était vraiment.

 

tyrannosaure squelette


La consécration Jurassic Park

Quand il est question de rechercher l’origine de la popularité du Tyrannosaure, il est aujourd’hui impossible de faire l’impasse sur le film Jurassic Park. Sorti en 1993, celui-ci continue de marquer les esprits.

Le Tyrannosaure avait alors été défini comme la plus grande menace de ce film et les scènes où ce dernier apparaissait étaient anthologiques. Il subsistait toutefois quelques inexactitudes scientifiques car par exemple, l’acuité visuelle du Tyrannosaure n’est pas basée sur le mouvement. Sa vision était l’une des meilleures du règne animal et avait beaucoup joué dans l’édification de son rôle de prédateur ultime.

Malgré cela, la réputation du Tyrannosaure était faite. Tous ceux qui, par la suite, représentèrent ce monstre du Jurassique, le firent en se reposant sur la version de Steven Spielberg.

Finalement, ça n’est pas tant le Tyrannosaure qui est populaire, mais la vision que l’on pense avoir de ce dernier. Des études plus scrupuleuses et approfondies de ses caractéristiques, en effet, le présentent sous un autre jour.
Toutefois, sa réputation est faite et, plus jamais nous ne pourrons nous le représenter autrement qu’à travers la fiction.

T SHIRT DINOSAURE

Vous aimerez aussi : 

Tout savoir sur les dinosaures : origine et évolution
Tout savoir sur les dinosaures : origine et évolution
L’être humain n’a jamais cohabité avec les dinosaures et ce que nous savons sur ces spécimens est encore minime compa...
En savoir plus
Top 10 des dinosaures les plus célèbres
Top 10 des dinosaures les plus célèbres
Comment s’y retrouver parmi les dizaines, et même les centaines de dinosaures que l’on a recensés au cours de la rech...
En savoir plus
Dinosaure & Lion : top 3 pour devenir le roi du look sauvage !
Dinosaure & Lion : top 3 pour devenir le roi du look sauvage !
Tu souhaites avoir un look sauvage, tendance et fun ? Parce que t'en as marre de ressembler à tout le monde mais tu n...
En savoir plus

Laissez un commentaire